La GNO déménage — dernier vernissage

juin 3, 2019

La Galerie du Nouvel-Ontario, localisée au 174 Elgin depuis 22 ans, déménage à partir du 1er juillet 2019. Il s’agit d’une décision qui favorise une programmation riche et orientée vers la création, une mission qui a toujours été au cœur de l’organisme.

« Dès ses débuts en tant que centre d’artistes autogéré, la GNO mise sur le travail des artistes afin de rejoindre la communauté par des expositions hors de l’ordinaire. Notre déménagement permettra, par exemple, d’offrir de plus longues résidences », affirme la directrice Danielle Tremblay.

Sa relocalisation permettra à l’organisme d’explorer de nouvelles façons d’exposer l’art actuel et de rejoindre différents publics avant sa transition à la Place des Arts du Grand Sudbury, prévue en 2020.

Pour clore cette heureuse aventure au 174 Elgin ainsi que sa saison 2018-19, la GNO accueille l’artiste multidisciplinaire Patrick Cruz. L’annonce du déménagement a directement influencé sa résidence artistique puisque son installation se compose de matériaux, objets et archives provenant du sous-sol de la galerie tout en évoquant l’historique minier de Sudbury.

« Son œuvre tombe à pic. Il a fouillé dans les entrailles de la GNO, comme on excave une mine, pour montrer au grand jour de quoi elle est faite, d’où on vient et où on va », de conclure Tremblay.

Son exposition Lèvres de mille neuf cent quatre-vingt-seize enseignants, présentée du 31 mai au 28 juin, est un documentaire sur Sudbury alliant une variété de médiums où des images provenant d’Internet côtoient des témoignages audio de citoyens afin d’offrir un portrait de la ville du point de vue de l’étranger.

Le vernissage, le dernier au 174 rue Elgin, a lieu ce vendredi 31 mai à 19 h – jusqu’au 28 juin. Joignez-vous à toute l’équipe pour célébrer 22 ans en ce lieu et amorcer un nouveau chapitre dans l’histoire de la GNO.

Pour toute information, veuillez contacter  ou 705-673-4927.