L’Exposition Benjamin Chee Chee: Sa vie et son héritage maintenant ouverte

septembre 24, 2018

L’Exposition Benjamin Chee Chee: Sa vie et son héritage maintenant ouverte

 

Benjamin Chee Chee (26 mars, 1944 – 14 mars, 1977), originaire de la Première nation de Temagami, a d’abord captivé la scène artistique autochtone contemporaine du Canada avec son exposition de la Nicholas Art Gallery à Ottawa (Ontario) en 1973. Au cours de ses quatre années Artiste visuel à Montréal et à Ottawa, le travail de Benjamin Chee Chee était prolifique et disparate, allant de ses emblématiques «amis» et «oiseaux de Benji» à ses résumés moins familiers. 

 

 

Le Musée des beaux-arts de Sudbury vous invite à voir des tableaux, des objets personnels et des documents de cet artiste de renommée nationale, commissionnés par Felicity Buckell, commissaire de la Gallerie d’art de Temiskaming. Benjamin Chee Chee: La vie et l’héritage, ouvert à la Galerie d’art de Sudbury le jeudi 20 septembre 2018 à partir de 17h à 19h30, et l’exposition se poursuit jusqu’au 18 novembre 2018.

 

Kathy Hakola: Point de vue personnel

 

Quand je pense à Benjamin Chee Chee, c’est toujours avec des sentiments compliqués de joie, de tristesse, et de nostalgie des souvenirs d’enfance. Pendant que je le connaissais, la vie n’était pas compliquée. Nous étions en quatrième année ensemble à l’école publique de Temagami, une période amusante d’émerveillement et d’exploration, avec nos vies devant nous. Il était retourné à l’école après un été sur le lac Temagami et l’île Bear et j’étais revenu de notre campement sur le lac Obabika. L’hiver était de retour dans le nord de l’Ontario et nous étions dans notre classe pour préparer notre concert de Noël. Benji et moi nous pourchassions, riant et même sautant par-dessus des bancs, lui dans son long costume de berger brun et moi dans une robe blanche. C’est pour moi un souvenir vivant.

Pour moi, Benji avait un rire léger et facile et c’était amusant d’être là. Je connaissais très peu de sa vie personnelle. Nous n’aurions pas pu imaginer qu’il passerait la plus grande partie de cette vie à chercher sa mère disparue. Nous ne pouvions pas non plus prévoir que son chemin nécessiterait autant de courage et de chagrin. Nous ne pouvions pas savoir que son talent et ses efforts lanceraient sa carrière d’artiste de renommée internationale, reconnu pour son style unique et expressif.

Les images captivantes de Benjamin de lignes stylisées et délicates sur fond noir infini montrent des relations reconnues par des personnes de toutes cultures. De cette façon, sa pièce Friends est devenue une icône de l’art autochtone canadien. Ses œuvres nous rappellent tous nos liens fragiles avec les gens et les animaux dans la nature; nous reflétant notre propre espace infini pour remplir la vie. L’art de Benjamin n’est pas seulement une source d’inspiration pour les artistes, les publics et les amoureux du monde naturel, illustrant la brillance de l’esprit humain créatif, mais c’est un phare de lumière. Il ouvre la voie à ceux qui voyagent derrière lui sur leurs propres chemins, en suivant l’esprit créatif dont le rythme se fait entendre et résonne en chacun de nous.

 

La mort de Benjamin à un si jeune âge est une histoire tragique que nous pouvons espérer apprendre en établissant des liens et en soutenant les artistes autochtones émergents. La Gallerie d’art de Temiskaming (GAT) partagera cette exposition avec d’autres galeries d’art de la province. Nous espérons qu’il sera perçu par tous les âges et tous les peuples de la communauté du Nord et au-delà, invitant à des discussions ouvertes et à un dialogue sur les expressions créatives des artistes autochtones. De cette manière, apporter une meilleure compréhension de leurs rôles et de l’importance d’entendre leurs voix dans les communautés dont ils font partie intégrante.

 

Fondée à l’origine pour présenter des artistes émergents et établis du Nord de l’Ontario, GAT a l’honneur de présenter cette exposition, organisée par un ami et collègue de Benjamin, Hugh McKenzie, et par Felicity Buckell, conservatrice de projet. Benjamin Chee Chee est l’un des artistes les plus chers du Nord de l’Ontario, occupant une place particulière dans le cœur des habitants de cette région, où il a commencé sa vie et passé ses premières années. TAG est humble de fournir la belle galerie où la vie et l’héritage de Benjamin Chee Chee peuvent être appréciés, célébrés et rappelés.

 

Kathy Hakola,

Directrice et secrétaire à la GAT

 

 

Kathy Hakola: Owh Keemodjiwin

 

Ahpeech n’enainduhmowin Benjamin Chee Chee moozhuk chi suhnugainduhmowin o’kushkainduhmeaun o’bahpaynaindomowin, keesuhdaindum kuhya kushkainduming o’binoojewewin mekquainduhmowinaun. Maygwah uhpe n’gee kekainemaun bemadezewin kah suhnugit. K’neewayming n’gee kinoomagayzamin Temeaugamaw Kekenoomagaywegummig, o’duhminoowin ahpee muhmahkainduhkumig kuhya mekaunowin, o’weej  o’bemahdezewin  k’neegauneaun. O’kee geewayaun kekenoomegaywegummigkaung ahpee scwah neebinoong emuh Teme-augaming kuhya neen n’geeduhgooshinoonjeebah kuhpacheewinkaung g’chiwahsuh Obawbikaw Sahgeehaygaun. Beboon tuhbishkoosay minwutch emuh Keewaydinoong, Ontario kekenoomaug uhbinahsoominoong kebeendig kezheetig mah ke’nebanamaang wabaundawaywin. Benji kuhya neen kenoopennakaymin, n’bahpaymin, minwutch n’gwashquahnayaun uhpuhbaywinun; Gaguhnokquan ohzawwah mahnishtahnishewenini wawayse o’geepizikquan neen dush pizikquanaun gahwahbay goodaus. G’chi mekquainduhmoowinaung nuhdush neen.

 

N’dush neen n’gahwahbundumah, Benji kee g’diyaunbun gah naungun, bekah o’bahpaymowin kuhya minwainduh ahpee k’weejewaun. Kah buhgee ke’kekaindahmin o’ahyaudwin. Kahnuh schitoosee duhwabahdumahbun duh keduh o’dahzhitah gaygat kinah o’bemahdizewin gahzhah o’nanduhwaybun mah g’weenahwaynim o’joojoome. Kahge kedahkushketoon kewahbuhdumin o’meekun duh muhnahzewin g’tahjahmenik mishowahdayah kuhya peech menik o’dahwedayay. Kah ke’schitoonmin o’kekaindaun o’wahweengahsewin kuhya weekoojetoowin guhdah o’muhdahsenaun o’bemadizahnooked ezhe ketahkummegah ketchizahgeewaywin mahzinibee’igewininee, o’nuhsidduhwenaun o’oshkee uhnahmeawin zhitooaun.

 

Nahwaydiniwe mahzinaadinug owh Benjamin o’zhitooaunig wahkewizi zhibinedahuhyaug uhtahga emah wuhyahquahyahsenook wuhdakahnankaung wahbunduhewaywin inahwendiwug nuhsiduhwenaun kekinah weeug izhitwaywinug. N’dush o’mahzinechigan Weej’keewainug g’mahjee kekenuhwahjechigan Anishnawbek Canadian Mahzinechegunig. O’anookeewinug mekwenduhmowinaun kinah weeug gahgedeze nahgadeneediqug gege-weeug kuhya ahweseenug buhwuddukummigkaung; dibishkoose k’wuhyahquahyahsinook dahwayoong mooshkinah beendahbemahdezewin. O’mahzinibee’igeweaun owh Benjamin kah aintum mahmazikewin mahzinibee’igewenining, g’nuhwahbundaunug, kuhya suhzahgeewadjig gah weeyuhwenoong ahkee, wahbundah’igwaywinaun g’wahsayah o’zhitoominse eninewe cheebuy, nahdush suh kekenuhwaujechig gahwahseyah. Wahsayause ezhee ingiw gah o’daukinnaun pahbahmahdiz emuh kenahbunjegahso meekun, noopunuhaun o’zhitooaun cheebuy kepuketaywinain uhyah noodahgwud kinah neenaheind.

 

Ahpee gah kenebowin Benjamin maygwah ketchi’oshkaya’ahwi uhpeeteze gah chi kushkindahgwud dibbahjimowin kuhya duh schitoon puhgoosenahmowin kekennahmahgooseming zheebuh nuhgadeneediwug zhitooaun kuhya weedookahmin gah mookausomin Anishnawbek Mahzinibee’igewiniwun. Temiskawming Mahzinechigunagamig (TAG) duh meeingooyano’wahbunda’iwewin ge’guhduk mahzinechigunaganigunig kekinah province. Me suh ke’ahpanemoowin keeshpin duh o’guhnuhwahbundaun ji’kinah uhpeetezayun kuhya bahmahdezejig emuh keewaydinoong gahzhah aindiyan kuhya uhwuss wedeekaung o’nundoomaun gah zhayshisee o’guhnoonahmouan kuhya debahjemoaun gahzhah o’zhitooaun uhnahmeawinug Anishnawbek Mahzinibee’igeweniniwun. Me dush ezhe, o’peedoon o’chi’nebwahkahwin o’dooduhming kuhya ketchi’enandahgwud o’noondumoaun owh inwaywinun emuh gahzhah aindiyaunung gah ketchi’kebandahgozimin.

 

Netum jemoosechegahday ji’wahbandah’iewing mookausook kuhya gah kekindahgwud Keewaydinoong Ontario mahzinibee’igewinineeun TAG suh ketchitwahwandaun odaynaynaum wahbundah’iwewin, nahgaume owh Benjamin’s o’weejkeewain kuhya o’weeji’mahzinibee’igewininee Hugh McKenzie kuhya Felicity Buckell, Ahnokahjigaun Nahgamezid. Benjaminn Chee Chee pahpazigaung Keewaydinoong Ontario’s gah’ishpahdahgoze mahzinibee’igewinineeun, dahnuhkeeaun pahbahmahminduhge dibeendig o’dayah bahmahdezejig omah ahkee, gahzhah o’mahjee keebemahdiz kuhya ket’chahgesa gah oshkee kee’binoojeeshance. TAG tahbassahnemowing oondenuhmahgaung gah chi’onisheshee mahzinechigunahgamig dahwaa gahzhah o’bemahdezewin kuhya mugehwaywin owh Benjamin Chee Chee duh minwaindaunahmo, jeekahkamigwud kuhya mekquainduhmoaun.

 

 

Kathy Hakola,

Neegaunee Buhzhaykwe & O’zhibee’igewikwe emuh TAG